30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 05:18

rond

Une dépêche de l’Agence Fides datée du 27 octobre, mais reçue ce jour, nous montre que les attentats contre des édifices chrétiens se poursuivent en Syrie, et toujours commis par les mêmes… D.H.

Une voiture piégée a explosé ce matin [27 octobre] devant l’unique église syro-orthodoxe de la petite ville de Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie, lui causant de graves dommages. Selon des sources locales, les victimes de l’attentat sont au nombre de cinq. Il s’agit de personnes qui se trouvaient dans un restaurant proche de l’église. Le Patriarcat syro-orthodoxe de Damas, sous la conduite de S.B. Ignace Zakka Ier Iwas, confirmant à Fides la nouvelle de l’attentat, n’a su fournir aucun détail supplémentaire parce qu’il « n’a pas été possible d’établir de liaison téléphonique entre Damas et Deir Ezzor ».

En septembre dernier, cette même église, dédiée à la Très Sainte Vierge Marie, avait été profanée et pillée par des bandes armées. Dans la région de Deir Ezzor, actuellement sous le contrôle de l’armée libre syrienne, a été signalée la présence de groupes salafistes. Voici un mois, de jeunes chrétiens de cette même région, militant dans les rangs de l’opposition, ont écrit une lettre ouverte reprise par le site Internet indépendant Now Lebanon, lettre dans laquelle ils demandaient aux responsables militaires du Conseil révolutionnaire de respecter les lieux de culte chrétiens et musulmans, symboles de la civilisation syrienne, affirmant que les actes de profanation sont « contraires aux valeurs de la révolution ». Les rebelles répondirent qu’ils garantiraient la protection des lieux sacrés.

Source : Agence Fides

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch