20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 08:58
  
Nous célébrons aujourd’hui la descente du Saint-Esprit sur les apôtres et les disciples, et, à travers eux, sur tous ceux qui écoutent leur parole inspirée (Actes 2, 1-14) :
 « Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens? Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle? Parthes, Mèdes, Élamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l'Asie, la Phrygie, la Pamphylie, l'Égypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu? Ils étaient tous dans l'étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: Que veut dire ceci? Mais d'autres se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin doux. Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes: Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l'oreille à mes paroles! [etc.] ».
Il s’agit donc d’une communication personnelle puisque les propos des apôtres, en l’occurrence Pierre, sont comprises par chacun en sa langue maternelle, soit qu’il soit donné aux apôtres de s’exprimer en des multiples langues, soit qu’il soit donné aux auditeurs de les comprendre en leurs langues. C’est une communication du Saint-Esprit, troisième Personne de la Divine Trinité, à chacune des personnes présentes.
Ce phénomène remarquable avait été préfiguré dans l’Ancien Testament au cours de la vie de Moïse (Nombres 11, 16-17 & 24-29) :
«  L'Éternel dit à Moïse: Assemble auprès de moi soixante-dix hommes des anciens d'Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui; amène-les à la tente d'assignation, et qu'ils s'y présentent avec toi. Je descendrai, et là je te parlerai; je prendrai de l'Esprit qui est sur toi, et je le mettrai sur eux, afin qu'ils portent avec toi la charge du peuple, et que tu ne la portes pas à toi seul. […]
Moïse sortit, et rapporta au peuple les paroles de l'Éternel. Il assembla soixante-dix hommes des anciens du peuple, et les plaça autour de la tente. L'Éternel descendit dans la nuée, et parla à Moïse; il prit de l'Esprit qui était sur lui, et le mit sur les soixante-dix anciens. Et dès que l'Esprit reposa sur eux, ils prophétisèrent; mais ils ne continuèrent pas. Il y eut deux hommes, l'un appelé Eldad, et l'autre Médad, qui étaient restés dans le camp, et sur lesquels l'Esprit reposa; car ils étaient parmi les inscrits, quoiqu'ils ne fussent point allés à la tente; et ils prophétisèrent dans le camp. Un jeune garçon courut l'annoncer à Moïse, et dit: Eldad et Médad prophétisent dans le camp. Et Josué, fils de Nun, serviteur de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole et dit: Moïse, mon seigneur, empêche-les! Moïse lui répondit: Es-tu jaloux pour moi? Puisse tout le peuple de l'Éternel être composé de prophètes; et veuille l'Éternel mettre son Esprit sur eux! »
Cette préfiguration présente une similitude complète avec la Pentecôte : communication de l’Esprit de Dieu par l’intermédiaire de Moïse comme plus tard par l’intermédiaire des apôtres.
D’autre part, on sait que les prophètes, inspirés par le même Saint-Esprit, ont annoncé tous les épisodes des débuts du christianisme par l’action du Christ et du même Saint-Esprit. Ainsi Seigneur, parlant par le prophète Ezéchiel, annonce (Ezéchiel 36, 26-27) :
« Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un Esprit nouveau; j'ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai mon Esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. »
Qu’est-ce que l’Esprit de Dieu qui  nous est communiqué par l’Eglise au cours du service pentecostal : l’Esprit de vérité et l’Esprit de charité, les deux indissociables car, nous enseigne l’apôtre Paul : « la charité se réjouit de la vérité » (1 Corinthiens 13, 6). Or qu’est-ce que marcher dans la vérité et marcher dans la charité ? Saint Jean le Théologien nous le dévoile  (1 Jean 2, 8-11):
« Toutefois, c'est un commandement nouveau que je vous écris, qui est vrai en lui [Jésus-Christ] et en vous, car les ténèbres se dissipent et la lumière véritable paraît déjà. Celui qui dit qu'il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chute n'est en lui. Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux. »
En bref, il n’y a pas d’autre règle de conduite que l’amour fraternel – et tous les hommes sont nos frères.
Ouvrez-vous à l’Esprit, et il vous donnera ce cœur de chair, débordant d’amour et pour Dieu et pour tous les hommes.
En la fête de la Pentecôte
19 mai 2013
Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Spiritualité

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch