20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 15:24

 

 

A l'image du temple de l'Ancien Testament (qui se composait de trois parties : le Temple, le Saint et le Saint des Saints), l'église, en principe, se divise en trois parties distinctes : le narthex, puis la nef, et enfin le sanctuaire séparé de la nef par une balustrade. 

 

Dans les églises et chapelles de l’Eglise Orthodoxe d’Europe, comme dans les anciennes églises de Rome et de Byzance, il n’y a pas toujours d’iconostase. Elle est remplacée par cette balustrade, plus ou moins haute et plus ou moins pleine selon les époques et les usages locaux. Elle est percée de trois portes; celle du centre à deux battants (les « Portes saintes ») symbolise l'entrée du Royaume des cieux, les deux autres donnent accès, l’une à l’autel de prothèse, où sont préparés les Saints Dons en vue de la Divine Liturgie, et l’autre au diaconicon. 

 

De part et d’autre des Portes saintes sont présentées à la vénération l’icône du Christ et celle de la Mère de Dieu.

 

L'autel (à la fois trône, tombeau et table du repas céleste) a sa place au milieu du sanctuaire. Au cours de toutes les prières qu'il dit au nom du peuple, et notamment pendant la Grande Prière eucharistique, le célébrant se tient devant les fidèles, tourné comme eux vers Dieu face à l'autel. Il ne se retourne que lorsqu'il s'adresse à l'assistance. Pendant les lectures de l'Epître et de l'Evangile, tandis qu'il préside à l'assemblée d'instruction (liturgie des catéchumènes), le célébrant se tient derrière l'autel, face aux fidèles.

 

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Primatie

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch