21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 03:35

Du 12 au 16 octobre, sur l’invitation de l’Église orthodoxe roumaine et avec la bénédiction du métropolite de Kiev Vladimir, une délégation officielle de l’Église orthodoxe d’Ukraine a effectué une visite à Iaşi, où elle a pris part aux festivités du 370e anniversaire du synode qui s’était tenu dans cette ville en 1642, et dont l’histoire est étroitement liée au nom du métropolite de Kiev Pierre Moghila. La délégation a également participé aux solennités à l’occasion de la fête de sainte Parascève dont les reliques se trouvent dans la cathédrale métropolitaine de la même ville.
 La délégation était présidée par l’administrateur des affaires de l’Église orthodoxe d’Ukraine et recteur des écoles théologiques de Kiev, l’archevêque Antoine de Borispol. Entraient dans la composition de la délégation l’archiprêtre Vladimir Kotzaba, chef de l’administration du diocèse métropolitain de Kiev, le pro-recteur de l’Académie ecclésiastique de Kiev et du séminaire de travail théologique V.V. Boureg, le professeur associé de l’académie l’archiprêtre Alexis Doboch et le rédacteur du site officiel de l’académie, l’higoumène Sylvestre (Stoïtchev).

La délégation a été accueillie à l’aéroport par Mgr Théophane, archevêque de Iaşi et métropolite de Moldavie. Depuis l’aéroport, la délégation ukrainienne s’est dirigée à la cathédrale où elle a vénérée les reliques de sainte Parascève. Le soir du même jour a eu lieu la procession traditionnelle avec les reliques de la sainte protectrice de la ville. À celle-ci ont pris part les évêques et prêtres de l’Église orthodoxe roumaine, les membres de la délégation ukrainienne, ainsi que des milliers de pèlerins.

http://www.orthodoxie.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Le monde orthodoxe

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch