1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 05:59

rond

La police renvoie à la Mairie, la Mairie refuse la télésurveillance : cette librairie continuera donc à être vandalisée. La gérante « ne sait pas » si les motifs de ces actes de vandalisme à répétition sont religieux… Voyez l’article paru dans Ouest France du 19 février dernier (merci “James Bond” pour ce signalement…).

Sa vitrine est victime de dégradations, tags, injures, crachats… La gérante est en colère. « Tous les jours, dès que j’arrive dans la rue, je me demande ce que je vais encore trouver sur ma vitrine. » Hélène Le Mestre, la gérante de la librairie Saint-Germain, spécialisé dans les ouvrages religieux et les icônes et située 6, rue Nationale, à deux pas du Parlement, est en colère. « Ma vitrine a encore été cassée dans la nuit de vendredi à samedi. Cela s’était déjà produit en août. Résultat, j’ai passé deux heures samedi au commissariat. Je perds énormément de temps avec ça. » À chaque fois, les vandales ne volent rien. « C’est pour casser », déplore Hélène Le Mestre. La gérante explique être victime de dégradations régulières : tags, injures, crachats… « A un moment donné, quelqu’un venait uriner sur la serrure toutes les nuits. Et il y a deux mois, des personnes se sont amusées à vider un extincteur sur les carreaux. On a passé deux heures à nettoyer. Si ça continue, le bois ne résistera pas : c’est une vieille vitrine. » Ces dégradations sont-elles en rapport avec le caractère religieux du commerce ? « Je ne sais pas », avoue la gérante. Elle souhaiterait que la rue Nationale soit équipée de caméras : « Je suis convaincue qu’avec de la vidéosurveillance, ces actes de vandalisme prendraient fin. J’en ai parlé à la police, qui m’a dit de faire une demande auprès de la mairie. » Elle-même dit n’avoir pas les moyens d’équiper son commerce : « On a déjà renoncé à informatiser la librairie pour pouvoir préserver un emploi. » Des caméras ? En mairie, on explique que ce n’est pas si simple : « La loi énumère les cas dans lesquels il est possible d’installer des caméras : il s’agit de la protection des bâtiments publics, des installations utiles à la défense nationale, de la régulation du trafic routier et de la prévention des atteintes à la sécurité des personnes et des biens dans les lieux particulièrement exposés à des risques d’agressions et de vols. » Le taux de délinquance étant relativement faible rue Nationale, il n’est pas envisagé d’y installer des caméras, précise la Ville.

Source : Ouest France

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch