18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 07:14

rond

Dans la série « Je suis un crétin, mais je ne me soigne pas », le blogue Itinerarium deVivien Hoch commentait avec finesse le 15 septembre la réaction de la victime. Il n’y a plus qu’à tire l’échelle. En “cadeau bonux” le sujet traité par BFM TV dans lequel le proviseur, penaud, évoque l’éventualité d’une expulsion définitive de l’agresseur. Ça doit lui avoir fait peur… D.H.

Le professeur violemment agressé par un de ses élèves d’origine marocaine (Marouane) au lycée Trégey de Bordeaux-Bastide a été interviewé par des journalistes du Nouvel Observateur. Il accuse la laïcité à la française, et une civilisation trop catholique… Que dire de plus ?

Christophe Varagnac, qui se définit comme « libre penseur », loin de mettre en cause les problèmes créés par la présence d’une immigration de masse, rejette au contraire la faute sur l’identité française : « Ce dont on doit débattre, c’est la manière dont on applique la laïcité en tenant compte des évolutions contemporaines. Or on applique en France la « catholaïcité », pas la laïcité. Il n’y a qu’à voir le calendrier de l’Education nationale calqué sur les fêtes chrétiennes. Je ne vois pas non plus pourquoi on met des sapins de Noël dans les établissements scolaires ».

Non seulement Christophe Varagnac récite parfaitement son bréviaire du politiquement correct, mais selon lui, la France doit s’adapter aux « évolution contemporaines » en reniant son identité chrétienne, au profit d’un islam, dont il faudrait « intégrer à la formation pour que tous les professeurs aient les connaissances de base » !

Source : Itinerarium


Un enseignant agressé dans un lycée de Bordeaux par BFMTV

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch