21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 05:36


Alors qu’il se trouvait dans la chapelle du Saint-Sacrement aux petites heures du samedi 15 décembre pour une adoration, un paroissien de l’église Our Lady of LaSalette de Sulphur (Louisiane) a été plus qu’intrigué d’y voir arriver un homme armé d’une masse. Il est aussitôt sorti pour appeler la police laquelle n’a pas tardé à se rendre sur les lieux et a appréhendé, non sans mal, l’individu qui venait de se livrer à des actes de vandalisme contre des statues de cette église. L’homme âgé de 35 ans répondant au nom de Daniel W. Duplechin, a affirmé aux policiers que « Dieu lui avait ordonné de détruire ces statues ». Il en avait détruit d’autres la veille dans une autre église catholique de Sulphur,Our Lady of Prompt Succor. Au cours de son interrogatoire, les policiers ont appris que ce même individu avait tenté de s’introduire par effraction dans deux autres églises, protestantes celles-là, de la même région : la Memorial United Methodist Church de Henning et la First Baptist Church de Sulphur. Dans ces derniers cas, seuls des bris de vitres des portes d’entrée sont à déplorer. Dans les deux églises catholiques les dégâts sont plus importants : un douzaine de statues et un crucifix détruits à coups de masse. Le juge a ordonné qu’on garde en prison jusqu’au jugement ce forcené sauf s’il est capable de payer 690 000 $ de caution pour être remis en liberté, ce qui est peu probable… L’évêque du diocèse de Lake Charles (Louisiane), Mgr Glen J. Provost, a ordonné des prières de réparation dans ces deux églises, aujourd’hui et demain.

Source : Catholic News Agencyhttp://www.christianophobie.fr/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch