7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 03:38

CROIX spiritualite

 

1. Il brille par ses miracles, également dans cette grotte de Subiaco (Sous-le-lac), où il habita tout d'abord et cela jusqu'à nos jours encore, à condition que la foi des demandeurs "l'exige". Récemment en effet s'est produit ce fait que je te raconte : une femme, aliénée mentalement avait complètement perdu la raison. Nuit et jour, elle errait par monts et par vaux, à travers champs et forêts, ne s'arrêtant pour se reposer que là où la fatigue l'y contraignait. Or un jour, après avoir très longtemps erré en vagabonde, elle aboutit à la grotte du saint homme, le bienheureux Benoît, et là, sans rien savoir, elle entra et y demeura. Le matin venu, elle en sortit, pleinement rétablie dans son bon sens, comme si aucune démence ne l'avait jamais tenue captive. Et tout le reste de sa vie, elle conserva cette bonne santé dont elle avait reçu la grâce.

2. Pierre : Que disons-nous donc en ce qui concerne ainsi la protection des martyrs : nous avons le sentiment que tout se passe comme s'ils montraient leurs bienfaits non pas tant par leurs corps que par leurs reliques, de sorte qu'ils font de plus grands miracles là où ils ne gisent pas avec leur propre corps. ?

3. Grégoire : Il n'y a pas l'ombre d'un doute, Pierre, que là où gisent les corps des saints martyrs, ils peuvent se manifester par de nombreux signes, et c'est bien ce qu'ils font : à ceux qui viennent demander quelque chose avec un cœur pur, ils font voir des miracles innombrables. Mais comme il y a des esprits faibles qui pourraient douter qu'ils sont présents pour les exaucer là où il est évident qu'ils ne sont pas corporellement, il leur est nécessaire de montrer de plus grands signes là où un esprit faible pourrait douter de leur présence. Quant à ceux dont l'esprit reste solidement fixé en Dieu, leur foi est d'autant plus méritante, sachant que d'une part, ils ne gisent pas là avec leurs corps, et que d'autre part ils ne manquent pas pour autant de les exaucer.

4. C'est pourquoi la Vérité elle-même a dit, pour augmenter la foi de ses disciples : "Si je ne m'en vais pas, le Paraclet ne vient pas à vous." Or, il est certain que l'Esprit Paraclet procède toujours du Père et du Fils : Pourquoi donc le Fils dit-il qu'Il se retirera afin qu'Il vienne, Lui qui ne s'éloigne jamais du Fils ? Mais comme les disciples, voyant le Seigneur dans la chair, avaient soif de le voir toujours avec les yeux du corps, il leur dit à juste titre : "Si je ne m'en vais pas, le Paraclet ne vient pas" ; c'est comme s'Il leur disait plus explicitement : "Si je ne me retire pas corporellement, je ne puis vous montrer quel est l'amour de l'Esprit et si vous ne cessez pas de me regarder corporellement, jamais vous n'apprendrez à m'aimer spirituellement."

5. Pierre : Ce que tu dis là me plaît !

Grégoire : Il nous faut cesser un moment de parler car si nous désirons raconter les miracles d'autres saints personnages, un temps de silence réparateur refera nos forces pour parler à nouveau. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Spiritualité

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch