8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 04:34

méditation

1. Une autre fois, un certain Goth, pauvre en esprit, vint pour se convertir à la vie monastique et l'homme de Dieu Benoît le reçut très volontiers. Or un certain jour, il ordonna qu'on lui donne un outil en fer, appelé fauchette à cause de sa ressemblance avec une faux, afin qu'il coupe les ronces d'un endroit donné où on devait faire un jardin. Or, ce terrain que le Goth avait mission de déblayer était situé sur le bord même du lac. Et comme ce même Goth, à cause de l'épaisseur du roncier, y allait de toutes ses forces, le fer, se détachant de son manche, alla voler dans le lac ; or, à cet endroit il y avait une telle profondeur qu'il ne restait plus aucun espoir de le récupérer.

2. Le fer étant donc perdu, le Goth tout tremblant courut trouver le moine Maur pour lui raconter l'accident dont il était l'auteur et il fit satisfaction pour sa faute. Lequel Maur se mit aussitôt en devoir d'informer le serviteur de Dieu, Benoît. Or donc, l'homme de Dieu Benoît apprenant la chose se rendit sur les lieux ; il prit le manche de la main du Goth et le mit dans le lac ; aussitôt le fer remonta des profondeurs et se réajusta sur le manche. Sur-le-champ, il rendit son outil au Goth en lui disant : "Tiens ! Travaille et ne sois plus triste!"

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Prières et méditation

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch