20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 06:44

LouthAndrew Louth, « L’Orient grec et l’Occident latin. L’Église de 681 à 1071 », traduit de l’anglais par Françoise Lhoest, Éditions du Cerf, Paris, 2013, 464 p., série « L’Église dans l’histoire », vol. III », collection « Théologies ».
Le regretté Père Jean Meyendorff avait projeté d’écrire une histoire de l’Église couvrant tous les siècles et intitulée « L’Église dans l’histoire ». Il en avait lui même rédigé le volume II, intitulé « Unité de l’Empire et divisions des chrétiens. 
L’Église de 450 à 680 », et une partie du volume IV, « L’Orient chrétien et l’essor de la papauté. 
L’Église de 1071 à 1453 »  (l’autre partie de l’ouvrage étant confiée à Aristeides Papadakis). Ces deux volumes ont paru en traduction française aux éditions du Cerf en 1993 et 2001. La mort prématurée du Père Jean ne lui a pas permis de mener à bien l’intégralité de ce projet. Les éditions St. Vladimir’s Seminary Press ont néanmoins décidé de continuer cette entreprise, importante ce qu’elle devait permettre aux Orthodoxes de disposer d’une histoire de l’Église écrite de leur point de vue propre, et ont décidé de la confier au Père Andrew Louth, prêtre du diocèse de Grande Bretagne du Patriarcat de Moscou, professeur honoraire à l’Université de Durham où il a enseigné la patristique et les études byzantines de 1996 à 2008, bien connu dans le monde universitaire par ses nombresues publications de caractère scientifique.
Ce volume III de la série « L’Église dans l’histoire » a pour objet la période qui d’étend de la fin du VIe concile oecuménique (681) jusqu’à la bataille de Manzikert (1071).
Il comporte quatre partie. La première étudie successivement: l’Église à la fin du VIIe siècle, la première phase de l’iconoclasme, l’Église en Occident (avec l’essor des Carolingiens, le devenir de la papauté et l’iconoclasme en Occident). La deuxième partie est consacrée au IXe siècle et analyse successivement: la réforme monastique en Orient et en Occident, la seconde phase de l’iconoclasme, la renaissance de l’instruction en Occident, à Byzance et en Palestine, les missions byzantines et occidentales chez les Slaves, et le changement des modèles liturgiques. La troisième partie se concentre sur le Xe siècle et étudie: le renouveau monastique, la mission chrétienne en Scandinavie, en Europe orientale et en Russie. La quatrième partie, qui étudie le XIe siècle jusqu’en 1071, s’intéresse à l’évolution du monachisme, à la réforme de la papauté, au schisme de 1054, à la vie spirituelle et intellectuelle à Byzance, et enfin à l’expansion des Turcs et des Normands et à l’effrondrement de l’empire byzantin.

http://www.orthodoxie.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Le monde orthodoxe

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch