18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 05:28

méditation

Notre conviction à Taizé est que, si, croyants de différentes confessions, nous marchons ensemble vers le Christ, nous vivons déjà quelque chose de cette Église indivise. Même si demeurent des séparations sur des questions théologiques importantes, il nous faut ne pas perdre de vue les grandes avancées de l'oecuménisme.

Il est vrai qu'aujourd'hui, sous l'effet d'une certaine crise, chaque Église cherche d'abord sa propre identité avec la tentation d'espérer la trouver dans un « confessionnalisme » qui se définit surtout contre les autres ! Mais nous constatons aussi que, notamment avec les jeunes, nous pouvons malgré tout avancer. Car ils cherchent à aller ensemble, par delà les différences, vers les sources de la foi. Il nous faut faire nôtres ces mots de Jésus : « Que tous soient un pour que le monde croie ! » Dans le coeur de Dieu, l'Église ne peut être que l'Église indivise, l'Église de la réconciliation, une Église par-delà les divisions nées de l'histoire...

Frère Alois

http://www.taize.fr/fr_article2632.html

Extrait de Panorama N°416 décembre 2005
http://boutique.bayardweb.com/article/index.jsp?docId=49806

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Actualité à méditer

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch