23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 03:48

méditation

Seigneur Jésus Christ notre Dieu,

Toi qui es venu, non pour juger le monde, mais pour le sauver;

Toi qui es monté librement sur la Croix pour tous les humains;

Toi qui, dans ton amour ineffable et ton indicible compassion,

veilles au bien et au libre salut de chacun;

Toi qui es invisiblement présent dans ton monde et dans notre pays par le Corps de ta sainte Eglise, accepte les prières de supplication et de louange que nous t’adressons pour notre patrie la France, justement mais cruellement éprouvée.

Seigneur Jésus Christ notre Dieu, par les prières et la protection de ta Mère très pure et immaculée, du saint archange Michel, Protecteur de la France, des saints de notre pays, en particulier de notre mère parmi les saints Marie Madeleine Egale-aux-apôtres dont les reliques sanctifient notre sol, de son disciple saint Maximin, de saint Lazare ton ami, des saints Jean Cassien et Victor de Marseille, Martin de Tours, Irénée de Lyon, Hilaire de Poitiers, Germain d’Auxerre, Germain de Paris; de saint Cloud, sainte Geneviève et sainte Radegonde et de tous les saints moines et moniales de notre pays; des saints et victorieux martyrs Pothin et Blandine de Lyon et de tous les saints martyrs de France : éclaire, inspire, convertis et sauve notre patrie la France, ceux qui la gouvernent et tout son peuple.

A nous qui te supplions dans la vraie Foi, accorde la grâce du non-jugement, la conscience libre, la force du saint Esprit pour témoigner de ta vérité dans la paix qui vient de toi. Accorde-nous la grâce de voir nos propres fautes et d’accueillir ton pardon.

 

Donne-nous de te glorifier et de te célébrer pour la bienveillance que Tu manifestes à notre pays, à ceux qui le gouvernent et à tout son peuple.

 

Inspire-nous de te célébrer en premier lieu pour la révélation que Tu as donnée de toi-même à nos Pères et à ceux qui, en ce jour, sur cette même terre bénie  de France, te confessent avec ton Père coéternel et ton très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amen!

 

avec le commentaire suivant du père Marc-Antoine Costa de Beauregard

 

Notre pays la France traverse une période difficile. Que nous soyons [étrangers] ou Français, cela nous concerne, car nous mangeons le même pain dans ce pays. Il nous incombe également la responsabilité chrétienne à l'égard du pays qui est le nôtre ou qui nous accueille. Le chrétien exprime sa citoyenneté en tout premier lieu par la prière. 

Je vous joins cette prière que vous avez peut-être déjà. [...] Certains d'entre nous aimerons certainement la dire, dans leur prière personnelle, familiale ou liturgique. Il importe tout particulièrement que nos jeunes sachent que, loin d'être indifférents à l'actualité, nous nous sentons responsables de tout ce qui advient autour de nous, dans ce pays et dans le monde entier, où le Christ nous a envoyés. L'Eglise porte maternellement tous les soucis des humains, leurs joies et leurs peines. Elle manifeste ainsi la paternité de celui qui est le Souverain de tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Prières et méditation

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch