21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 05:38

CROIX INFOS bleu

20/09/2012

En cette période de rentrée, marquée par le voyage du Pape au Liban, prenons le temps de prier pour que la raison l'emporte sur la violence, et pour que la paix règne.

les amis de Sabeel

Chaque jeudi à midi, Sabeel organise à Jérusalem une célébration œcuménique pour la communauté. C’est un temps de rassemblement pour réfléchir à la façon dont les écritures s’appliquent à nos vies actuelles, prier pour les besoins de cette région et de notre monde, partager l’eucharistie. Depuis les iles du Pacifique, en traversant l’Asie, la Palestine, l’Europe, les Amériques, tout autour du globe, nous vous invitons à prier pour la paix et la justice, lorsqu’il est midi sur notre fuseau horaire.


Nous avons le cœur lourd face au film anti-islamique condamnable diffusé la semaine dernière et à l’horreur des actes de violence qui ont suivi.

Seigneur de paix,

daigne nous conduire à un respect mutuel de tous les peuples et de toutes les croyances.

Apporte une fin rapide à tous les propos injurieux et à la colère empreinte de mépris suscitée entre les communautés religieuses dans de nombreux pays du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et d’Asie du Sud-Est.

Nous te louons pour pour ceux qui recherchent la paix dans ce contexte conflictuel – spécialement pour les réponses non-violentes de nombreux musulmans dont on parle moins, et pour les paroles de réconciliation inter-religieuses prononcées par le pape Benoît XVI au cours de sa visite au Liban la semaine dernière.

Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

http://www.oeuvre-orient.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Espaces religieux

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch