22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 06:58



Après avoir obtenu, en février, que deux églises protestantes de Téhéran – la Protestant Church of Emmanuel et l’Evangelical Church of St. Peter – cessent leurs services religieux en langue farsi le vendredi, jour chômé en Iran, car, sans l’avouer, le régime iranien avait constaté l’augmentation du nombre de musulmans présents dans ces services pour entendre la Parole de Dieu dans leur langue, le ministère du Renseignement du régime islamique, a obtenu de l’Assembly of God Church (AOG) de Téhéran qu’elle lui fournisse la liste nominative et les numéros des cartes d’identités des fidèles qui fréquentent ses deux services dominicaux à Téhéran : l’annonce en a été faite aux fidèles le dimanche 6 mai. Une pareille demande avait déjà été faite, voici une vingtaine d’année, à l’AOG mais ses responsables n’avaient pas à l’époque défféré à la demande. La pression aujourd’hui semble avoir été d’une telle intensité que l’AOG n’a pas eu d’autre choix que de l’accepter, ce qui risque de mettre en péril les nombreux iraniens convertis qui fréquentent ce lieu de culte.

D.H.

Source : Mohabat News

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch