19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 09:03


 

Basilique

 

Etendard

 Reliquaire de la manne

 

   

PETIT HISTORIQUE

Saint Nicolas a vécu au IV° siècle en Turquie d'Asie où il fut évêque de Myre, port situé près de la ville moderne d'Antalya.

Il est considéré comme un grand thaumaturge à qui l'on attribue de nombreux miracles. Il est le patron des gens de mer et des voyageurs, des enfants, des prisonniers, etc...

Ses restes mortels reposent depuis 1087 dans la crypte de la Basilique San Nicolas de Bari (Italie du sud). Le pape Jean-Paul II a tenu à célébrer le 26 février 1984 une messe sur le tombeau de saint Nicolas, à Bari, en présence du métropolite orthodoxe actuel de Myre, successeur, de saint Nicolas sur son trône épiscopal. Saint Nicolas est encore plus vénéré par les orthodoxes que par les catholiques, il est un lien oecuménique très important entre les deux Eglises,

Les pères dominicains, qui ont la garde de la Basilique de Bari, recueillent chaque année, le 9 mai, la "Manne qui s'écoule du tombeau de saint Nicolas (il s'agit d'une huile légère incolore) au cours d'une cérémonie présidée par l'archevêque de Bari.

La "Manne" est placée dans un flacon richement décoré, puis diluée pour être envoyée dans le monde aux paroisses placées sous le patronage de saint Nicolas, qui en formulent le désir.

Recevoir la "Manne", est un geste de fidélité à l'égard de notre saint patron, et une mise sous sa protection.


Quant à l'antique procession de Saint-Nicolas-de-Port, elle s'est déroulée pour la première fois le 6 décembre 1245, en reconnaissance de la libération miraculeuse du sire de Réchicourt, après quatre années d'emprisonnement près de Gaza (en Palestine) lors d'une croisade.Quant à l'antique procession de Saint-Nicolas-de-Port, elle s'est déroulée pour la première fois le 6 décembre 1245, en reconnaissance de la libération miraculeuse du sire de Réchicourt, après quatre années d'emprisonnement près de Gaza (en Palestine) lors d'une croisade. Quant à l'antique procession de Saint-Nicolas-de-Port, elle s'est déroulée pour la première fois le 6 décembre 1245, en reconnaissance de la libération miraculeuse du sire de Réchicourt, après quatre années d'emprisonnement près de Gaza (en Palestine) lors d'une croisade.

Quant à l'antique procession de Saint-Nicolas-de-Port, elle s'est déroulée pour la première fois le 6 décembre 1245, en reconnaissance de la libération miraculeuse du sire de Réchicourt, après quatre années d'emprisonnement près de Gaza (en Palestine) lors d'une croisade.

Cunon de Réchicourt, rentré dans ses foyers, à Réchicourt-le-Château (près de Sarrebourg), a institué une procession à Saint-Nicolas-de-Port, en union avec les prêtres de l'époque et le prieur de l'abbaye de Gorze (près de Metz), dont dépendaient les terres de Varangéville et de Saint-Nicolas-de-Port.

Jusqu'à la Révolution Française, une- délégation des bourgeois de Réchicourt-le-Château y a participé fidèlement, en exécution de ce voeu. Cette procession se perpétue ainsi depuis plus de 750 ans et un certain nombre d'habitants de Réchicourt-le-Château y assistent chaque année.

Prières orthodoxes à Saint Nicolas: à télécharger en pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Actualité à méditer

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch