4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 00:16

rond

C’est un véritable martyrologe qui s’écrit au Pakistan avec le sang et la douleur des enfants chrétiens. J’en ai signalé tout récemment trois cas, particulièrement abominables, ici etencore là. L’Agence Fides, le 24 août dernier, en a dressé une liste, incomplète évidemment, mais atroce. La voici. D.H.

Le dernier cas en date signalé à l’Agence Fides remonte à quelques jours.Waiz Masih, chrétien âgé de 14 ans, a été tué par de jeunes musulmans après une « discussion sur la religion ». Le jeune a été sauvagement frappé puis jeté inconscient dans un canal …).

Longue est la série des enfants chrétiens tués pour des motifs variés : haine envers les minorités, tentatives de conversion à l’islam (à raison de plus de 700 jeunes filles par an), trafic d’organes ou d’êtres humains, esclavagisme. Tous ces délits ont un dénominateur commun, à savoir le fait que les enfants chrétiens sont considérés comme de la marchandise et privés de leur dignité.
L’Agence Fides tient à rappeler ici les cas les plus éclatants de ces dernières années :
● Amaria Masih, 18 ans, catholique, violée et tuée le 27 novembre 2011 dans le village de Samundari (Punjab) par le jeune musulman Arif Gujjar, qui voulait la convertir et l’épouser. Elle a été qualifiée de « Marie Goretti pakistanaise ». La famille a pardonné à son meurtrier.
● Sabir Bashir, jeune chrétien torturé et tué en octobre 2011 sur le territoire du district de Khanewal (Punjab), par des musulmans et ce pour une question liée à l’appropriation illégale de terrains agricoles (land grabbing). Les criminels voulaient en effet s’approprier de la terre des chrétiens et ont pour cela attaqué les enfants. D’autres enfants ont été blessés lors de cette attaque.
● Anna (pseudonyme), fillette chrétienne de 12 ans, fille d’Arif Masih, balayeur à Shahdra, petite ville des environs de Lahore (Punjab), enlevée et violée pendant huit mois consécutifs par une bande de militants islamistes. Annihilée et traumatisée, elle a été convertie et contrainte à contracter un mariage islamique.
● Quatre enfants chrétiens tués en 2011 en compagnie de leur mère dans les environs de Jehlum (Punjab) parce qu’ils refusaient d’abandonner un village peuplé en majorité de musulmans.
● Farah Hatim, jeune catholique enlevée et contrainte à contracter de force un mariage et à se convertir à l’islam dans la ville de Rahim Yar Khan, au Punjab. Certaines ONG, au Pakistan et à l’étranger, ont porté le cas à l’attention des Nations unies.
● Rebbecca Masih et Saima Masih, deux jeunes chrétiennes enlevées par un groupe de musulmans dans le district de Jhung, dans la zone de Faisalabad (Punjab) et contraintes à se convertir à l’islam pour ensuite contracter un mariage forcé avec un riche entrepreneur local.
● Shazia Bashir, fillette chrétienne de 12 ans, violée et tuée en janvier 2010. Chaudhry Naeem, le riche avocat musulman, responsable du crime, a été acquitté. Derrière cette affaire, se trouve une sordide entreprise de vente, de trafic et de réduction en esclavage de mineurs.
● Lubna Masih, 12 ans, violée et tuée par un groupe de musulmans à Rawalpindi.
● Kiran George, jeune fille de Sheikhupura (Lahore), morte le 10 mars 2010 suite aux brûlures que lui avait infligées sur tout le corps le musulmanAhmad Raza, fonctionnaire de police, qui après l’avoir arrosée d’essence, mit le feu. La jeune fille était tenue en esclavage par une femme, Sama, qui commerce en jeunes à vendre comme prostituées ou comme esclaves aux familles musulmanes aisées.

Source : Agence Fides

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch