17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 07:13

Villejuif, hier. Une mosquée est attendue sur le terrain de l’ancienne gendarmerie, au 132, boulevard Maxime-Gorki.

D’accord pour la mosquée, oui mais…

Rarement projet faisant visiblement

consensus aura suscité autant de débats.

Pendant plus d’une heure, jeudi soir,

les élus de Villejuif ont tenu des discussions

enflammées sur le protocole d’échange

foncier entre la ville et le conseil général,

concernant un terrain dont le département

est propriétaire et qui doit accueillir un

projet de mosquée attendu depuis plus

de dix ans.

 

 

 

 

 

A l’issue de cette cession, la ville se porterait acquéreur du terrain, hébergeant l’ancienne

gendarmerie au 132, boulevard Maxime-Gorki, en vue d’un bail emphytéotique avec

l’Association des musulmans de Villejuif (AMV) chargée de faire construire l’édifice.

La ville percevrait ainsi un loyer. L’association, elle, pourra, après une période de

dix-huit ans, acheter le site qui se trouve le long de la D7. En échange, dans le cadre

de ce protocole, la ville donnera au département 10 ou 12 logements nouvellement

construits au titre de l’insertion.

 

Le futur édifice restera à proximité de l’église copte

 

Le premier projet de mosquée, qui avait provoqué une multiplication des contentieux,

concernait un terrain situé à deux pas du nouveau programme, au 134, boulevard

Maxime-Gorki, jouxtant l’église copte (qui avait aussi lancé un recours contre la

future mosquée). Même si le permis de construire avait fini par être validé par le

tribunal administratif, le déluge de procédures avait fait tomber le délai de la

promesse de vente entre l’AMV et le propriétaire,  . Conséquence :

abandon du dossier.

 

Si tout le monde semble convaincu du bien-fondé de la construction d’une mosquée,

le nouveau programme n’a pas manqué de déclencher une vague de critiques de la part

de l’opposition. « Quid du loyer perçu? » interroge Jean-François Harel (DVD),

« comment transférer un projet qui occupait une parcelle de 1300 m2 sur un terrain

de 1000 m2? » s’étonne Cécile Deniard (), « le montage financier n’est pas

clair et le département fait une belle opération : il échange du vétuste contre

du neuf », constate Bernard Rousseau (UMP). Europe Ecologie-les Verts dénonce,

pour sa part, « la démolition d’un bâti qui pourrait accueillir 12 familles

immédiatement », ajoute Catherine Casel (EELV).

 

Un argumentaire qui a fait bondir un des conseillers de la majorité : « Tout le monde

est toujours d’accord, pourvu que ça capote à l’arrivée, ironisait Patrick Staat (PC).

Maintenant, il faut prendre une décision. » Le protocole a été adopté avec 6 abstentions

et 4 votes contre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Actualité à méditer

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch