25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 01:09

 

Croix bleu

 

Saint du jour : Mémoire de l’Incarnation de notre Seigneur Jésus-Christ

 

Ouverture

O Dieu, viens à mon aide !

Seigneur, hâte-toi de me secourir !

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit

Comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen !

 

Méditation

« Obéir à son destin, c’est être semblable à un bon nageur : il fait les gestes nécessaires en se conformant aux vagues et celles-ci le portent ; la révolte, le murmure imitent le mauvais nageur qui voudrait s’opposer aux flots : le résultat est rapide, il se noie. On pourrait encore comparer l’obéissance à un cavalier ne faisant qu’un avec sa monture, et la révolte à celui qui s’agrippe à soncheval et finit par l’affoler ou perdre la direction.»

Saint Evêque Jean de Saint Denis (1905-1970)

 

Psaume 135

Louez le Nom du Seigneur, louez-Le, serviteurs du Seigneur, qui vous tenez dans la maison du Seigneur,  dans les parvis de la maison de notre Dieu.

Louez le Seigneur car Il est bon, chantez son Nom car Il est beau, car le Seigneur S’est choisi Jacob, Israël pour qu’il Lui appartienne.

Oui, je le sais, le Seigneur est grand,  notre Maître est plus grand que tous les dieux.

Tout ce que le Seigneur veut, Il le fait, dans les cieux et sur la terre, dans la mer et dans tous les abîmes.

Il fait monter les nuages de l’extrémité de la mer,

Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors.

C’est Lui qui frappa les Egyptiens dans leurs premiers-nés,  depuis l’homme jusqu’aux animaux.

Il envoya des signes et des prodiges au milieu de toi,  ô Egypte, contre Pharaon et tous ses serviteurs.

C’est Lui qui frappa des nations nombreuses et fit mourir des rois puissants : Séhon, roi des Amoréens,  et GO, roi de Basân, et tous les rois de Canaân.

Et Il donna leur pays en héritage, en héritage à Israël son peuple.

Seigneur, ton Nom subsiste à jamais, Seigneur, ton souvenir dure d’âge en âge.

Le Seigneur fait droit à son peuple, Il a compassion de ses serviteurs.

Les idoles des nations sont faites d’argent et d’or, ouvrages de la main des hommes.

Elles ont une bouche et ne parlent pas, elles ont des yeux et ne voient pas.

Elles ont des oreilles et n’entendent pas, il n’y a pas de souffle dans leur gorge.

Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.

Maison d’Israël, bénissez le Seigneur, maison d’Aaron, bénissez le Seigneur, vous qui craignez le Seigneur, bénissez le Seigneur.

Depuis Sion, bénissez le Seigneur qui réside en Jérusalem.

 

LECTURES

 

Ancien Testament : Job 1

Il y avait une fois, au pays d'Ous, un homme appelé Job. C'était un homme droit, on n'avait rien à luireprocher. Il respectait Dieu et il évitait le mal. Il était père de sept fils et de trois filles. Il possédait 7 000 moutons, 3 000 chameaux, 1 000 bœufs pour labourer, 500 ânesses, beaucoup de serviteurs et de servantes. C'était l'homme le plus important de tous les habitants de l'Orient. Les fils de Job avaient l'habitude de faire un grand repas tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre, et ils invitaient leurs trois sœurs à manger et à boire avec eux. Quand les fêtes étaient finies, Job faisait venir ses enfants pour les rendre purs. Le jour suivant, il se levait tôt le matin, et il offrait pour chacun un sacrifice complet. En effet, il se disait : « Mes enfants ont peut-être commis une faute, ils ont peut-être insulté Dieu dans leur cœur. » Voilà ce que Job avait l'habitude de faire. Un jour, les habitants du ciel sont venus en présence du SEIGNEUR. Satan, l'Accusateur, est venu avec eux, lui aussi. Le SEIGNEUR lui a demandé : « D'où viens-tu ? » L'Accusateur a répondu : « Je viens de me promener partout sur la terre. » Le SEIGNEUR lui a dit : « Tu as sûrement remarqué mon serviteur Job. Personne ne lui ressemble sur la terre. C'est un homme droit, on n'a rien à lui reprocher. Il me respecte et il évite le mal. » L'Accusateur a répondu : « Si Job te respecte, à ton avis, est-ce que c'est sans raison ? Tu le protèges de tous côtés comme avec une clôture, lui, sa famille et tout ce qu'il possède. Tu as béni tout ce qu'il a fait, et ses troupeaux couvrent tout le pays. Mais touche un peu à tout ce qu'il possède. Et il te maudira en face, j'en suis sûr ! » Le SEIGNEUR dit à l'Accusateur : « D'accord ! Tout ce qu'il possède est en ton pouvoir, mais ne touche pas à sa personne. » Alors l'Accusateur s'est éloigné de la présence du SEIGNEUR. Un jour, les fils et les filles de Job étaient en train de manger et de boire du vin chez leur grand frère. Un messager est arrivé chez Job et lui a dit : « Les bœufs étaient en train de labourer, les ânesses se trouvaient dans un champ, tout près. Une bande de nomades d'Arabie les ont attaqués, puis ils les ont volés. Et ils ont tué tes serviteurs. Moi seul, j'ai pu me sauver pour te prévenir. » L'homme parlait encore, un autre messager est arrivé. Il a dit : « La foudre est tombée du ciel sur les moutons et sur tes serviteurs. Elle les a tous brûlés. Moi seul, j'ai pu me sauver pour te prévenir. » L'homme parlait encore, un autre messager est arrivé. Il a dit : « Trois bandes de Chaldéens ont attaqué les chameaux, puis ils les ont volés. Et ils ont tué tes serviteurs. Moi seul, j'ai pu me sauver pour te prévenir. » L'homme parlait encore, un autre messager est arrivé. Il a dit : « Tes fils et tes filles étaient en train de manger et de boire du vin chez leur grand frère. Un vent violent venu du désert a renversé toute la maison. Elle est tombée sur eux tous, et ils ont été tués. Moi seul, j'ai pu me sauver pour te prévenir. » Alors Job s'est levé. En signe de deuil, il a déchiré son vêtement et s'estrasé la tête. Puis il s'est mis à genoux, le front contre le sol. Il a dit : « Je suis sorti tout nu du ventre de ma mère. Je retournerai tout nu dans le ventre de la terre. Le SEIGNEUR a donné, le SEIGNEUR a repris. Il faut remercier le SEIGNEUR ! » Dans tous ces malheurs, Job n'a commis aucune faute. Il n'a fait aucun reproche à Dieu. 126

 

Ancien Testament : Jérémie 11,18 à 19

Le SEIGNEUR m'a prévenu, je suis au courant. Il m'a fait voir ce que mes ennemis préparent. Moi, j'étais comme un agneau qui se laisse facilement conduire à l'abattoir. Je ne savais pas ce qu'ils préparaient contre moi. Ils disaient : « Détruisons l'arbre en pleine force ! Supprimons-le du monde des vivants, et qu'on ne se souvienne plus de son nom ! »

 

Evangile selon Saint Matthieu 21, 18 à 22

Revenant vers la ville de grand matin, Il eut faim. Avisant un figuier près du chemin, Il s’en approcha mais n’y trouva rien que des feuilles, et  Il lui dit : “De toi, plus aucun fruit jamais ne viendra”. Et aussitôt le figuier se dessécha. A cette vue les disciples furent dans la stupéfaction et dirent : “Comment en un instant le figuier s’est-il desséché ?” Jésus leur dit : “Amen, je vous le dis, si vous avez la foi, et si vous n’hésitez pas, non seulement vous ferez l’aventure du figuier, mais même si vous dites à cette montagne : « Lève-toi et va te jeter à la mer ! », cela arrivera. Et tout ce que vous demanderez avec foi dans la prière, vous l’obtiendrez”.

 

Litanies de la Vierge

Christ, écoute-nous,

Christ, exauce-nous,

Père céleste qui es Dieu,

Fils, Rédempteur du monde qui es Dieu,

Esprit Saint, qui es Dieu, aie pitié de nous.

Sainte Trinité, qui es un seul Dieu, aie pitié de nous.

Sainte Marie, Sainte Mère de Dieu,

Sainte Vierge des vierges, Mère du Christ,

Mère de la grâce divine,

Mère très pure, très chaste et sans tache,

Mère toujours Vierge, Mère digne d’amour,

Mère admirable et du bon conseil, 

Mère du Créateur, Mère du Sauveur,

prie Dieu pour nous !

Prière à la Mère de Dieu 

Réjouis-toi Marie pleine de grâce,

Le Seigneur est avec toi,

Tu es béni entre toutes les femmes

Et Jésus le fruit de tes entrailles est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,

Prie pour nous pécheurs !

 

Clôture

Que le Seigneur Jésus Christ nous bénisse !

Rendons gloire à Dieu, notre Père pour toujours ! Amen.

 

www.eglise-orthodoxe.eu

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Prières et méditation

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch