22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 01:05

 

Croix bleu

 

Saint du jour : Saint Paul-Serge, 1er évêque de Narbonne (290)

 

Prière de saint Ephrem le Syrien

Seigneur et Maître de ma vie,

l’esprit d’oisiveté, de découragement,

de domination et de vaines paroles,

éloigne de moi.

L’esprit d’intégrité, d’humilité,

de patience et de charité,

accorde à ton serviteur.

Oui, Seigneur et Roi,

donne-moi de voir mes fautes

et de ne pas juger mon frère,

ô Toi qui es béni aux siècles des siècles. Amen.

 

Ouverture

O Dieu, viens à mon aide !

Seigneur, hâte-toi de me secourir !

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit

Comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen !

 

Méditation

« Il ne suffit pas de ressentir la Grâce, d’être frappé par sa lumière, de courir vers elle avec enthousiasme, il est nécessaire - telle est la pensée divine – de travailler sa propre terre.»

Saint Evêque Jean de Saint Denis (1905-1970)

 

Psaume 142

(Morale de David, à l'occasion de son séjour dans la grotte. Prière.)

De ma voix je crie vers le Seigneur, de ma voix j’implore le Seigneur.

Je répands ma plainte devant Lui, devant Lui j’expose ma détresse.

Mon esprit en moi est abattu, mais Toi, Tu connais mon sentier.

Sur la route où je chemine, on m’a tendu un piège.

Je jette les yeux à ma droite, je cherche autour de moi : personne ne me reconnaît !

Tout refuge me fait défaut, nul n’a souci de mon âme.

Je crie vers Toi, Seigneur, je dis : «C’est Toi mon abri, mon partage sur la terre des vivants».

Prête l’oreille à ma supplique, car je suis malheureux à l’excès.

Tire mon âme de sa prison et libère-moi, afin que je puisse rendre grâce à ton Nom.

Car les justes sont dans l’attente, jusqu’à ce que Tu me rendes justice.

 

LECTURES

 

Ancien Testament : Exode 12, 29 à 42

Au milieu de la nuit, le SEIGNEUR fait mourir tous les fils aînés des Égyptiens : le fils aîné du roi d'Égypte qui devait être roi après lui, comme le fils aîné des prisonniers. Il fait aussi mourir les premiers-nés des troupeaux. Cette nuit-là, le roi, les gens qui l'entourent et tous les Égyptiens se lèvent. Il y a de grands cris dans toute l'Égypte, parce qu'il y a un mort dans chaque maison. Le roi d'Égypte appelle Moïse et Aaron en pleine nuit et leur dit : « Allez, quittez mon pays, vous et tous les autres Israélites ! Partez servir le SEIGNEUR, comme vous l'avez dit ! Prenez vos bœufs, vos moutons et vos chèvres, comme vous l'avez dit, et partez ! Et demandez à votre Dieu de me bénir. » Les Égyptiens croient qu'ils vont tous mourir. Alors ils poussent les Israélites à quitter le pays très vite. C'est pourquoi les Israélites doivent emporter leur pâte à pain avant qu'elle ait levé. Ils enveloppent le coffre à pain dans leurs vêtements et ils l'emportent sur leurs épaules. Les Israélites ont fait ce que Moïse leur a dit : ils ont demandé aux Égyptiens des objets en argent et en or, et des vêtements. Le SEIGNEUR a permis que les Égyptiens les regardent avec bonté. De cette façon, les Israélites ont enlevé les richesses des Égyptiens. Ensuite, les Israélites partent de la ville de Ramsès vers Soukoth. Ils sont à peu près 600 000 hommes, sans compter les femmes, les enfants et les vieillards. Beaucoup d'autres gens partent avec eux. Ils emmènent des moutons, des chèvres et des bœufs qui forment de très grands troupeaux. Avec la pâte que les Israélites ont emportée d'Égypte, ils font cuire des galettes sans levain. En effet, quand ils ont été chassés d'Égypte, ils n'ont pas eu le temps d'attendre que  la pâte lève. Et ils n'ont pas pu prendre de nourriture pour le voyage. Le peuple d'Israël est resté 430 ans en Égypte. Au bout de ces 430 ans, en ce jour précis, le peuple du SEIGNEUR est sorti d'Égypte, en bon ordre. Quand le SEIGNEUR a fait sortir d'Égypte son peuple, il a veillé toute la nuit. De la même façon, les Israélites veilleront toute la nuit, de génération en génération. En effet, cette nuit-là appartient au SEIGNEUR.

 

Ancien Testament : Jérémie 17, 13 à 18

SEIGNEUR, Israël met son espoir en toi. Tous ceux qui t'abandonnent, qu'ils soient couverts de honte !  Ceux qui se détournent de toi,  qu'ils soient comme des noms inscrits dans la poussière !  En effet, ils t'ont abandonné, SEIGNEUR, toi, la source qui donne la vie.

Guéris-moi, SEIGNEUR, et je serai guéri. 

Sauve-moi, et je serai sauvé. Oui, c'est ta louange que je chante.

Les gens me disent : « Et la menace du SEIGNEUR, où est-elle ? Qu'il passe aux actes ! »

Moi, je ne t'ai pas obligé à provoquer le malheur, SEIGNEUR.

Je n'ai pas souhaité le jour de la catastrophe, toi, tu le sais bien.

Ce que j'ai dit, je l'ai dit en ta présence.

Ne me laisse donc pas trembler de peur, toi qui es mon abri au moment du malheur.

Ceux qui me font souffrir, qu'ils soient couverts de honte, mais pas moi ! 

Qu'ils tremblent de peur, eux, mais pas moi ! 

Fais venir sur eux le jour du malheur, détruis-les complètement ! 

 

Evangile selon Saint Jean 11, 47 à 53

Les prêtres et les pharisiens réunirent donc un conseil et dirent : “Qu’allons-nous faire, car cet homme accomplit beaucoup de signes ? Si nous Le laissons faire ainsi, tous auront foi en Lui, les Romains viendront et détruiront notre Lieu Saint et notre nation”. L’un d’entre eux, Kaïphe, était le grand prêtre cette année-là, et il leur dit : “Vous n’y entendez rien, et vous n’avez pas pensé qu’il est bon pour nous qu’un seul homme meure pour le peuple, et que le peuple tout entier ne périsse pas”. Cela, il ne le dit pas de lui-même mais, étant le grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour sa nation, et non seulement pour sa nation mais pour réunir les enfants de Dieu qui sont dispersés. Et ce jour-là, ils prirent la décision de Le tuer.

 

Intention de prière

Aie pitié de moi, Seigneur, selon ta grande miséricorde, 

Kyrie eleison !

Dieu tout puissant, tu créas toutes choses par ta sagesse,  accorde-moi dans ta bonté d’être victorieux du péché. Amen !

 

Prière à la Mère de Dieu

Mère auguste du Rédempteur, 

Porte du ciel, Etoile de la mer.

Toi qui soutiens le peuple qui cherche à se relever,  qui as surpris la créature en engendrant ton créateur, qui fus saluée par l’archange Gabriel,

Vierge féconde et Mère intacte, aie pitié de nous pécheurs !

 

Clôture

Que le Seigneur Jésus Christ nous bénisse !

Rendons gloire à Dieu, notre Père pour toujours ! Amen.

 

www.eglise-orthodoxe.eu

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Prières et méditation

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch