21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 04:31

 

Croix bleu

 

Saint du jour : Saint Eustathe, évêque d’Antioche (377)

 

Prière de saint Ephrem le Syrien

Seigneur et Maître de ma vie,

l’esprit d’oisiveté, de découragement,

de domination et de vaines paroles,

éloigne de moi.

L’esprit d’intégrité, d’humilité,

de patience et de charité,

accorde à ton serviteur.

Oui, Seigneur et Roi,

donne-moi de voir mes fautes

et de ne pas juger mon frère,

ô Toi qui es béni aux siècles des siècles. Amen.

 

Ouverture

O Dieu, viens à mon aide !

Seigneur, hâte-toi de me secourir !

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit

Comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen !

 

Méditation

« Nous sommes tristes, agités, découragés, abattus. Nous aspirons à nous évader et c’est la première difficulté. Pourquoi ? Parce que nous n’avons pas suffisamment le désir de posséder la joie, la paix, l’amour, même dans un état de tristesse, d’agitation ou de haine. Voici la raison qui nous entraîne à la confession : exhaler notre tristesse. Sachons-le, le péché n’est pas tant la tristesse, que l’absence du désir de joie.»

Saint Evêque Jean de Saint Denis (1905-1970)

 

Psaume 11

(Au chef de choeur: Psaume de David.)

J’ai mon refuge : c’est le Seigneur !

Comment osez-vous me dire : “Fuis dans la montagne, petit oiseau !”

Car les pécheurs ont tendu leur arc, leur flèche est déjà posée sur la corde, pour tirer dans l’ombre sur les hommes au coeur droit.

Si les fondements mêmes sont détruits, le juste alors, que fera-t-il ?

Le Seigneur est dans son temple saint, son trône est dans les cieux, ses yeux observent, ses paupières interrogent les fils de l’homme.

Le Seigneur sonde le juste et l’impie, Il a en aversion celui qui aime la violence, qui garde son âme pour le mauvais.

Sur les pécheurs Il fera pleuvoir les braises et le soufre, des tempêtes de vents brûlants, voilà leur héritage ! 

Car le Seigneur est juste, Il aime la justice, les cœurs purs contempleront sa Face.

 

LECTURES

 

Ancien Testament : Genèse 33, 1 à 14

Jacob voit son frère Ésaü qui arrive avec 400 hommes. Il répartit les enfants entre Léa, Rachel et les deux servantes Bila et Zilpa. Il met en tête les servantes et leurs enfants, puis derrière eux, Léa et ses enfants, et enfin, Rachel et Joseph. Puis Jacob avance devant les femmes et les enfants. Il s'incline sept fois jusqu'à terre avant d'arriver auprès de son frère. Mais Ésaü court à sa rencontre. Il le serre dans ses bras et il l'embrasse. Tous les deux se mettent à pleurer. Quand Ésaü voit les femmes et les enfants, il demande : « Qui sont ces gens avec toi ? » Jacob répond : « Ce sont les enfants que Dieu m'a donnés. » Bila et Zilpa s'approchent avec leurs enfants. Puis ils s'inclinent devant Ésaü. Léa s'approche aussi avec ses enfants, puis Joseph s'approche avec Rachel, et ils saluent Ésaü de la même façon. Ésaü demande : « Qu'est-ce que tu allais faire avec tous les troupeaux que j'ai rencontrés ? » Jacob répond : « Mon maître, je voulais que tu te montres bon envers moi. » Ésaü continue : « Mon frère, j'ai assez de biens. Garde ce qui est à toi. » Jacob dit : « Non, je t'en prie ! Si tu ne m'en veux plus, accepte ce cadeau que je te fais. Ton visage a été pourmoi comme le visage de Dieu. En effet, tu as été bon pour moi. Accepte donc le cadeau que je t'ai envoyé. C'est Dieu qui me l'a donné, et j'ai tout ce qu'il me faut. » Jacob insiste et Ésaü finit par accepter. Il dit : « Levons le camp. Partons ! Je vais t'accompagner. » Jacob lui répond : « Mon maître, tu le sais, les enfants sont fragiles. Et il faut faire attention aux brebis et aux vaches qui allaitent leurs petits. Si on les oblige à marcher  vite, même un seul jour, toutes ces bêtes vont mourir. S'il te plaît, Ésaü, passe devant. Moi, j'irai doucement au pas de mon troupeau et au pas des enfants, jusqu'à ce que j'arrive auprès de toi, au pays de Séir. »

 

Ancien Testament : Ezéchiel 18, 1 à 9

Le SEIGNEUR m'a adressé sa parole. Il m'a dit : « Dans le pays d'Israël, on entend répéter ce proverbe : “Les parents ont mangé des fruits verts, ce sont les enfants qui ont mal aux dents.” Pourquoi donc ? Aussi vrai que je suis vivant, voici ce que je vous dis, moi, le Seigneur DIEU : vous n'aurez plus à répéter ce proverbe en Israël. En effet, la vie de chacun est à moi, celle des parents comme celle des enfants. Celui qui a péché, c'est lui qui mourra. « Voici un exemple : Un homme agit bien, il respecte les lois et fait ce qui est  juste. Il ne prend pas de repas sacrés sur les montagnes, il ne sert pas les faux dieux des Israélites. Il ne salit pas l'honneur de la femme d'un autre, il ne s'unit pas à une femme pendant ses règles. Cet homme ne profite pas des autres, il rend ce qu'on lui a confié pour garantir une dette, il ne vole pas les gens, il donne à manger à celui qui a faim, il couvre d'un vêtement celui qui est nu. Cet homme prête son argent sans intérêts, il n'en retire aucun avantage. Il se détourne de l'injustice et juge selon la vérité. Il obéit à mes lois, il suit fidèlement mes règles. C'est un homme vraiment juste, et il vivra. Moi, le Seigneur DIEU, je le déclare.

 

Evangile selon Saint Matthieu 15, 21 à 28

Jésus partit de là et se retira dans la région de Tyr et de Sidon ; et voici qu’une femme cananéenne venant de cette région criait derrière Lui en disant : “Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David, ma fille est tourmentée par un démon”. Mais Lui ne répondit pas un seul mot. Les disciples s’approchèrent et Le prièrent en disant : “Daigne la contenter et renvoie-la, car elle crie après nous”. Il répondit en disant : “Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël”. Alors elle vint se prosterner devant Lui et Lui dit : “Seigneur, viens à mon secours”. Il lui répondit en disant : “Il n’est pas bon de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens !” Et elle dit : “Oui, Seigneur, car même les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres !” Aussitôt Jésus lui répondit : “Femme, ta foi est grande, qu’il te soit fait selon ta volonté”. Et sa fille fut guérie à l’instant même.

 

Intention de prière

Aie pitié de moi, Seigneur, selon ta grande miséricorde, 

Kyrie eleison !

Dieu tout puissant, tu créas toutes choses par ta sagesse,  accorde-moi dans ta bonté de fouler les têtes des dragons invisibles. Amen !

 

Prière à la Mère de Dieu

Salut, o Reine, mère de miséricorde,  notre vie, notre douceur, notre espérance !

Enfants d’Eve exilés, nous crions vers toi !

Vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

O toi, notre avocate, tourne vers nous tes regards miséricordieux.

Et Jésus le fruit béni de tes entrailles, montre-le nous après cet exil.

O clémente, o très bonne, o très douce Vierge Marie.

 

Clôture

Que le Seigneur Jésus Christ nous bénisse !

Rendons gloire à Dieu, notre Père pour toujours ! Amen.

 

www.eglise-orthodoxe.eu

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch