11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 02:22

olivier_clement_passeur.jpg 

 

 

Il est curieux de voir avec quelle facilité beaucoup d'entre nous se privent du nécessaire. Il ne s'agit pas de la nourriture, mais de la prière qui nous aient à nous trouver nous-mêmes, à prendre de la distance et à nous rapprocher de la vie et des relations avec les autres, dans la prière personnelle ou la prière commune. C'est une source d’énergie qui ne risque pas de  s'épuiser.

La prière (n'importe quelle prière et pourtant pas n'importe laquelle) ouvre l'homme à Dieu et donc ouvre à Dieu l'histoire. En même temps, elle permet à l'homme d'être pleinement lui-même, puisque dans la profondeur de son être, il est relation avec Dieu, ce Dieu dont il est image.

Ainsi, la prière ne naît pas de nous, mais elle nous est donnée. L’Esprit saint, dit saint Paul, prie dans nos cœurs en y murmurant "Abba, Père" (Ga 4,6 ; Rm 8, 15). Certes, nous ne savons pas demander pour prier comme il faut "mais l'Esprit "vient au secours de notre faiblesse" (Rm 8,26)

Olivier Clément dans "Petite boussole spirituelle pour notre temps"

sur le site spiritualite en ville

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Prières et méditation

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch