3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 01:56

CROIX INFOS bleu

[News] 

Posted in News on septembre 1, 2012

L’église copte Orthodoxe annoncera mercredi la liste officielle des candidats au siège pontifical.

Selon le journal al-Ahram, il n’y aura pas de surprises pour les noms des 7 candidats, dont sept évêques et dix moines.

Parmi les candidats figurent : l’évêque de Damiette et de Kafr El-Cheikh et secrétaire du Saint Synode, Anba Bechoy, Anba Yoanès et secrétaire général du pape défunt Chenouda, l’archevêque des églises du centre-ville Anba Rafael, l’Anba Bevnatious, évêque de Samalout, l’Anba Tadros, évêque de Behira et l’Anba Boutros, secrétaire du pape défunt Chenouda.

1. Pour ce qui est des dix moines, il s’agit du Père Bishoy, moine au monastère Saint Bishoy de Wadi Natrun, Père Raphael du monastère Marina, Abouna Anstasy Alsamuialy, du monastère St. Samuel, Père Bishoy et père Sawiris du monastère de Saint Paul, pères Seraphim, Daniel et Pachomius et frère Maximus Al-Antony (du monastère de Saint-Antoine).

La liste finale des candidats sera annoncée avant l’ouverture de la porte aux recours pour 15 jours. Le comité des candidatures, présidé par le chargé d’affaires du patriarche, Anba Pachomius, tiendra réunion dans un des monastères pour trancher les recours et annoncer de cinq à sept candidats à la liste finale des élections.

Les trois candidats, qui ont rassemblé le plus de suffrages au sein de la communauté, seront enfin choisis. Un enfant de moins de quatre ans choisira, selon la tradition copte orthodoxe, le nom du successeur du pape Chenouda III par un tirage au sort.


(via Bonjour Egypte)

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Le monde orthodoxe

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch