11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 08:24

10_0Le patriarche serbe Irénée a déclaré à Prizren(Kosovo) qu’il espérait que « l’on parviendra bientôt à la réconciliation entre Serbes et Albanais et que l’on vivra comme des frères ». Le patriarche a célébré la divine liturgie en l’église Saint-Georges à Prizren, au cours de laquelle étaient présents quelques dizaines de fidèles. S’adressant à eux à l’issue de la liturgie, le patriarche a mentionné qu’il était venu avec d’autres évêques pour encourager le peuple à rester au Kosovo, mais aussi pour que les évêques puisent du courage auprès de ce peuple qui manifeste de la bravoure, restant et survivant au Kosovo et en Métochie. « Je prierai le Seigneur pour que les Serbes et les Albanais vivent ensemble comme des frères sur ces terres bénies. Sachez que ce vous vivez ici, nous le vivons aussi comme un commun malheur, mais aussi comme un commun espoir que tout cela prendra fin » a dit le patriarche. Au palais épiscopal de Prizren a eu lieu ensuite la session ordinaire du Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe et de la commission pour le Kosovo et la Métochie. Lors de cette session ont été discutés les problèmes auxquels fait face l’Église au Kosovo et en Métochie, ainsi que des mesures qu’elle doit entreprendre pour assurer une meilleure défense du peuple, des lieux saints et du patrimoine culturel.
Le patriarche est parti ensuite avec les autres évêques au monastère de Decani, puis de Gračanica.

Sources: RTS (avec vidéo d'un reportage), traduit du serbe pour Orthodoxie.com. Photographie prise lors de la liturgie: Eglise orthodoxe serbe.

http://www.orthodoxie.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Actualité à méditer

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch