21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 03:38

rond

Lu sur le Blogue de Jeanne Smits, cette hallucinante information qui rappelle les heures les plus sombres de la Deuxième République espagnole (1931-1939)… D.H.

Mercredi, une institutrice de 10ème d’une école primaire salésienne de Mérida, l’établissement Marie-Auxiliatrice, a été blessée à la suite d’une incursion d’une centaine de jeunes âgés de 15 à 17 ans dans l’école. Une dizaine de jeunes particulièrement violents avaient réussi à forcer l’entrée, et s’étaient répandus dans les couloirs en hurlant : « Où sont les curés ? On va les brûler ! ».

Ils taguaient des slogans sur les portes des classes comme : « Davantage d’éducation publique et moins de crucifix. » Les plus violents d’entre eux, une dizaine de jeunes, ont tenté de pénétrer dans les classes avec l’intention d’y arracher les crucifix : plusieurs professeurs se sont courageusement dressés devant eux malgré les menaces, les insultes et les bousculades. Les jeunes portaient des drapeaux républicains et traitaient les professeurs de « putes fascistes ».

Plusieurs élèves ont également été molestés ou insultés dans cet établissement qui accueille plus de 1 000 enfants.

Entre autres dégradations, la horde sauvage a renversé des plats par terre dans la cantine qui était préparée pour le repas de midi, ils ont multiplié les graffiti grossiers partout dans l’école et ont tenté de voler des ordinateurs portables.

C’est en défendant une classe où se trouvaient des élèves qu’une institutrice a été blessée : les jeunes tentaient passer par la porte et par les fenêtres, et elle a eu les doigts écrasés par la porte qu’ils essayaient  de forcer.

Tout au long de l’attaque, ont raconté des témoins, les jeunes brandissaient des portables en expliquant que si les professeurs essayaient de les évacuer par la force, ils enregistreraient les faits : « Si tu me touches, je t’enregistre et tu verras les problèmes que tu auras, parce que je suis mineur. »

La police, prévenue, est intervenue rapidement mais s’est bornée à « dialoguer » avec les jeunes pour les déloger.

L’attaque a coïncidé avec une grève de l’enseignement public.

Source : le Blogue de Jeanne Smits

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch