12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 05:04

rond

On n’en sait pas plus car pour lire l’article du 10 décembre du quotidien régional Le Républicain Lorrain, il faut payer… Voici toutefois la première ligne de l’article titrée « Haucourt-Moulaine : l’église vandalisée » : «  La paroisse de Notre-Dame de Moulaine et la mairie d’Haucourt-Moulaine viennent de porter plainte au commissariat de police de Longwy pour des actes (…) ». J’espère en savoir un peu plus aujourd’hui ou dans les tout prochains jours. Si des lecteurs de Meurthe-et-Moselle ont des informations sur ce nouvel acte de vandalisme, qu’ils n’hésitent pas à nous les transmettre…

Mise à jour (10 h 25).

Grâce à l’obligeance d’un lecteur – le messager angélique… – que je remercie, voici des informations complémentaires :

« Les faits se sont produits entre jeudi et dimanche matin, lorsque Mme Jacquemin, détentrice des clés de l’église de Génicourt (55)  a ouvert les portes pour la célébration de la messe.  Le prêtre de la paroisse et la dame ont découvert douze impacts de pierre dans une série de vitraux, heureusement ordinaires. Les plus beaux, protégés par des grilles ont heureusement échappé au caillassage. Les amis de cette église gothique du XVIe siècle, ont également découvert une gouttière tordue qui a permis aux malandrins de grimper sur le toit de la sacristie pour y déposer des graffitis. Prévenue ce matin, la mairie a requis l’assistance des gendarmes. La communauté des brigades de Verdun a dépêché trois hommes cet après – midi de 15 h à 18 h pour débuter l’enquête. »

Source : Le Républicain Lorrain http://www.christianophobie.fr/

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch