19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 06:37

Un lecteur (merci A. D.) me signale un article du Dauphiné Libéré relatant, le 11 janvier dernier, le pillage de l’église de Névache (Hautes-Alpes), le vol et donc la profanation des vases sacrés de son “trésor”.

Indignation, colère et amertume : tels étaient les sentiments du maire et des quelques Névachais présents lorsqu’ils ont appris qu’une pièce du trésor de l’église Saint-Marcellin -un ciboire en or du XVI e siècle- avait été volée ce mardi.

Mardi, vers 11 h 15, l’alarme qui protège certains objets précieux de l’église s’est déclenchée. Pas l’alarme sonore extérieure mais celle qui est reliée par téléphone à la mairie pour prévenir d’une intrusion. Georges Pouchot-Rouge-Blanc, présent ce matin-là à la mairie, s’est rendu à pied à l’église, distante de quelques dizaines de mètres. Sur son chemin, il a croisé deux jeunes gens, âgés d’environ 18-20 ans, dont un portait un sac à la main.

Selon le maire, qui les a interpellés, l’un des jeunes lui a répondu : « On n’a rien fait » et tous deux ont continué leur chemin. L’élu est entré dans l’église pour désactiver le système d’alarme et s’est alors aperçu qu’un vol avait été perpétré dans le trésor.

Les gendarmes en poste à Névache sont intervenus très rapidement en civil puisqu’ils n’étaient pas en service ; le maire a également contacté son homologue de Val-des-Prés, René Siestrunk, pour qu’il “filtre” les véhicules arrivant de Névache.

Les gendarmes de Montgenèvre ont été dépêchés sur les lieux, suivis d’une patrouille de Saint-Chaffrey et du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig), sous les ordres du capitaine Garcia, adjoint au commandant de compagnie de Briançon.

Les voleurs ont eu accès à la vitrine contenant le trésor en forçant une des portes en mélèze du placard situé dessous puis en faisant une ouverture dans la partie plane en bois où étaient entreposés les objets. Le tissu sur lequel ces derniers étaient entreposés a vraisemblablement été tiré pour rapprocher le ciboire en or.

L’inquiétude porte sur les motivations des voleurs, avec la crainte qu’ils ne soient intéressés que par l’or qui le compose et non par l’objet lui-même.

Autre question à laquelle il faudra répondre : pourquoi l’alarme n’a-t-elle pas été entendue à l’extérieur de l’église ? Soit une partie de son système était défectueux, soit l’alarme avait été neutralisée. Cette dernière hypothèse viendrait étayer la thèse d’individus ayant préalablement effectué des repérages et ayant porté leur choix sur un objet de valeur.

Source : ledauphine.com http://www.christianophobie.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch