15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 05:44

méditation

De l'hébreu aux langues modernes:

Hébreu : hatta't , cawôn, peshac
Grec : hamartia, 
αμαρτία 
Latin : peccatum
Arménien : mékhk
Allemand : sünde 

Il faut rappeler que péché vient du latin peccatum qui veut dire chute pendant une marche. En latin il y a la notion de faute, avec une connotation de culpapibilité. La marche est ici peut être compris comme notre progression durant la vie terrestre ; et le péché est comparé à une chute morale durant cette progression terrestre. Saint Jérôme a choisi originellement peccatum pour traduire le mot grec hamartia.

En grec (la langue des Evangiles) 
hamartia qui traduit l’hébreu hatta't, péché c'est l’objectif manqué, l’égarement, l’erreur. A comprendre par un manque de concentration.

En hébreu le nom usuel hatta' t provient d'un mot qui signifie « manquer le but ou la cible ». Le péché apparaît alors « comme un manquement objectif, contre les hommes ou contre Dieu ».
Il signifie aussi " ne pas atteindre son potentiel " qu’on pourrait interpréter comme un acte qui empêche celui qui le commet de parvenir à être l’image de Dieu. Il signifie aussi l’" erreur ". 

Le mot cawôn, littéralement « ce qui est tordu, de travers », souligne éventuellement l'aspect moral du péché; mais il met lui aussi en relief sa réalité, son objectivité: ce n'est pas la conscience psychologique qui est en est la mesure ». Il désigne une transgression volontaire, consciente, de la loi de Dieu où l'on désire prendre le dessus. 

Le mot peshac, "révolte", "rébellion", vise l'intention mauvaise elle-même et souligne l'initiative prise dans la rupture. C'est lui qui rend le mieux l'aspect religieux du péché: opposition de la volonté humaine à Dieu, refus d'écouter, infidélité et rejet ». Il s'applique à une transgression volontaire par laquelle on cherche à contrecarrer spécialement la volonté de Dieu

En arménien, c'est mékhk qui vient de l'ancien arménien mél (de la même racine étymologique indo-européenne que mélancolique). Mel (le péché en kerapar) veut dire : la lumière lunaire reflétée de la lumière solaire
C'est-à-dire qu’un péché en arménien est un état d'âme, une recherche ou un acte dans la pénombre.  

En anglais, c'est sin qui vient de l'allemand sünde qui veut dire barrière ou frontière : c'est-à-dire qu'il y a une connotation de rupture et de mise à l’écart.

Extrait de:

http://www.vacarme.eu.org/article211.html
http://www.crda-france.org/fr/breligion/peche.htm
http://www.croire.com/article/index.jsp?docId=903058&rubId=13643
http://www.interbible.org/interBible/ecritures/mots/2002/mots_020215.htm
http://www.lamed.fr/SSI/articleToPrint.asp?PageURL=/judaisme/Judaisme123/231.xml&torahportion=notparshapage

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Spiritualité

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch