3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 05:42

L’État du Karnataka, au sud de l’Inde, possède le triste privilège d’être le pays le plus dangereux pour les chrétiens : 49 cas de violences et d’hostilité christianophobes y ont été enregistrés pour la seule année 2011. Nous verrons, au début de l’année prochaine, ce qu’il en aura été en 2012, mais on peut signaler un des derniers actes de christianophobie qui a été commis au Karnataka ces tout derniers temps.

Depuis des mois, un groupe d’extrémistes hindous s’ingénie à perturber systématiquement les assemblées cultuelles de End Times Ministry dans le petit village de Romagonadanahalli, situé au cœur du Karnataka. À chaque fois qu’un culte se tient au domicile du pasteur Mounesh, des hauts parleurs disposés par les extrémistes hindouistes tout autour de sa résidence, diffusent une musique assourdissante pour gêner les fidèles protestants.

Le 6 juillet dernier, les hindouistes, au nombre d’une centaine, ont franchi une étape en investissant le domicile du pasteur Mounesh, alors qu’un culte s’y célébrait, frappant les présents, trois fidèles furent laissés inconscients, et allant jusqu’à déchirer les vêtements d’une dame veuve qui faisait partie de l’assemblée.

La congrégation a porté plainte au poste de police, mais les hindouistes firent de même. L’affaire a été jugée le 27 juillet, et le pasteur s’entendit dire qu’il n’avait pas le droit d’organiser des cultes chez lui – cette petite congrégation n’a pas les moyens d’avoir une église à elle. Le pasteur a été obligé de quitter le village pour aller s’installer ailleurs dans cet État.

D.H.

Source : Compass Direct News

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch