25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 09:30

La confusion ne règne pas qu’à Damas : elle règne dans nos esprits, alimentée par ce qu’il faut désormais qualifier de bourrage de crâne par les médias occidentaux. Par exemple, ce qu’on appelle la « guerre civile », me semble être aujourd’hui une guerre que l’étranger (Arabie Saoudite, Qatar, États-Unis, etc…) mène contre le régime syrien – quoi qu’on pense de ce dernier par ailleurs – et pour des buts apparemment contradictoires (ce que souhaite l’Arabie Saoudite n’est pas exactement ce que veulent les États-Unis…). Dans cette confusion qui règne, une chose est sûre : les chrétiens du Proche-Orient vont en faire les frais, et les gros frais ! On voit déjà que les chrétiens irakiens qui s’étaient réfugiés en Syrie pour se protéger des islamistes, doivent désormais fuir la Syrie pour ce protéger de ces mêmes islamistes… Où vont donc pouvoir se réfugier les chrétiens proche orientaux, je veux dire ceux qui n’auront pas été massacrés ? Voici une dépêche de l’Agence Fides qui apporte de nouvelles informations sur le sort des chrétiens damascènes. La tragédie commence-t-elle ? D.H.

Des groupes islamistes radicaux se trouvant dans les rangs des troupes de l’opposition sèment la terreur parmi les civils à Damas. À en faire les frais, ce sont l’ensemble de ceux qui sont considérés comme « loyalistes », fidèles au régime de Bashar al Assad. Parmi les victimes, indiquent des sources deFides à Damas, se trouvent également des chrétiens du faubourg de Bab Touma et des réfugiés irakiens qui occupaient les faubourgs d’Oujaira et de Sada Zanaim.
Le groupe rebelle islamiste Liwa al-Islam (la brigade de l’islam) qui, ces jours derniers, a revendiqué le meurtre de hauts dignitaires du gouvernement syrien a décimé ce matin l’ensemble d’une famille chrétienne à Bab Touma. Parmi les fidèles locaux, raconte une source de Fides, règne la consternation et le mépris pour cette attaque à des civils sans défense. Les militants de Liwa al-Islam ont bloqué le véhicule d’un chrétien, Nabil Zoreb, fonctionnaire public, et l’ont fait descendre, lui, son épouse Violet et ses deux fils, George et Jimmy, les tuant tous à bout portant. Les militants du groupe en question sont très actifs surtout dans la région de Duma et dans d’autres zones de l’est de Damas où ils ont perpétré d’autres actes criminels.
En outre, dans le sud-est de Damas, des combattants islamistes du groupeJehad al nosra, proche des Frères Musulmans, ont attaqué les maisons de réfugiés irakiens, les saccageant, les incendiant et contraignant leurs occupants à la fuite. L’assaut a été relaté également par les moyens de communication de masse occidentaux tels que la BBC. Selon les réfugiés irakiens, « des bandes de terroristes musulmans nous ont attaqués et poursuivis ». La majeure partie des bandes qui opèrent dans le sud-est de Damas est considérée comme proches des Frères Musulmans, alors que les membres de Liwa al-Islam sont d’idéologie wahhabite.

Source : Agence Fides

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Relations avec l'Islam

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch