5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 00:33

rond

03/09/2012 L'Oeuvre d'Orient

de Mgr Gollnisch

Mgr Pascal Gollnisch

Chers amis,

La Syrie s’enfonce dans le chaos ! Les batailles font rage ! Témoin de cette tragédie, Mgr Samir Nassar nous écrit : «Impossible de dormir à cause de la peur, du bruit des bombes… nous assistons à un exode massif sans précédent. (…) Sauve qui peut ! ». Parmi les réfugiés jetés sur les routes sous une chaleur accablante se trouvent des dizaines de milliers de familles chrétiennes. Elles ont quitté leur quartier, leur ville. Beaucoup ont gagné Tartous, Lattaquié ou les monastères de la Vallée des Chrétiens…

Les religieux qui les accueillent nous appellent à l’aide ! Ils manquent de tout pour faire face à un tel afflux. « Nous sommes à court de pain, de légumes, de gaz… » explique Mgr Samir Nassar. « En plus du logement et de la nourriture, les réfugiés ont besoin d’habits, de médicaments et parfois même d’hospitalisation », écrit Mgr Nicolas Sawaf, l’archevêque grec catholique de Lattaquié.

La situation des chrétiens qui ont choisi l’exil n’est pas vraiment meilleure. En Turquie, par exemple, Mgr François Yakan nous appelle lui aussi au secours. « Quelle tragédie humaine, écrit-il, où est la solidarité, où est la Communion ? ».

Nos frères vivent l’apocalypse ! Ils ont tout perdu ! « Que Dieu ait pitié de tous ! Je sais que vous priez pour nous. Mille mercis » nous disent les soeurs carmélites d’Alep.

Notre devoir de chrétiens est de les aider. Ajoutons à nos prières une aide concrète.

Chaque intention, chaque euro comptent.

N’abandonnons pas les chrétiens de Syrie à leur sort !

Merci infiniment.

signature_p.p.gollnisch.jpg

Mgr Pascal Gollnisch

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Persécutions - Justice - Paix

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch