24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 02:31

 

méditation 

[Par le baptême] je revêts l'amour du Seigneur (Ga 3,27)...,
il m'étreint.
Je n'aurais pas su aimer le Seigneur,
si lui-même ne m'avait aimé le premier.
Qui peut comprendre l'amour,
si ce n'est celui qui est aimé ?
J'étreins l'Aimé et mon âme l'aime.

Où est son repos,
là je me trouve (cf Ct 1,7).
Je ne serai plus un étranger ;
le Très-Haut est miséricordieux.
Je suis uni à lui,
car l'Époux a trouvé celui qu'il aime.

Parce que j'aime le Fils,
je deviens fils.
Oui, qui adhère à Celui qui ne meurt pas
sera lui-même immortel.
Celui qui se complaît en la Vie
sera vivant à son tour.

Tel est l'esprit du Seigneur sans mensonge,
qui apprend aux hommes à connaître ses voies.
Soyez sages, comprenez et soyez vigilants. Alléluia !

 

Odes de Salomon (texte chrétien hébraïque du début du 2e siècle)
N° 2 (trad. DDB 1981, p. 18)

Partager cet article

Repost 0
Published by Orthodoxes d'Europe - dans Prières et méditation

Eglises Orthodoxes 

dans le Monde

Recherche

Orthodoxie

IMGP1078

“Jamais, jamais, jamais,

ne laissez jamais quiconque vous dire qu’afin d’être Orthodoxe, vous devez aussi être Oriental.

L’Occident a eu la pleine Orthodoxie mille ans durant, et sa vénérable Liturgie est bien plus ancienne que n’importe laquelle de ses hérésies.”

Saint Jean Maximovitch